Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Unité Pastorale Père DamienKoekelberg Ganshoren Berchem-ste-Agathe JetteUnité Pastorale Père Damien - Koekelberg  Ganshoren  Berchem-ste-Agathe  Jette
menu

Fête du Sacré Coeur

La fête du Sacré Cœur est un moment-phare, un sommet de l'année pour notre Unité Pastorale, puisque la Basilique est dédiée à ce Cœur de Jésus "qui a tant aimé le monde et qui n'a rien épargné pour cet amour." Quelle grâce...

Une journée d'adoration et de confession

Tous ceux qui ont eu l'opportunité de participer à la journée d'adoration, de confessions et à la célébration eucharistique de 19h témoignent d'un temps fort. C'est comme si le Coeur de Jésus nous renouvellait profondément de l'intérieur. Le Seigneur n'a-t-il pas promis (déjà dans l'Ancien Testament!) :

Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair.
... vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. Je vous délivrerai de toutes vos souillures.
Ezéchiel 36, 25-26.28-29

Par le sacrement de réconciliation (appelé aussi "confession"), le Christ nous lave par son Sang. Ce Sang qui a coulé de son Coeur transpercé. C'est un Coeur ouvert qui nous accueille et qui nous guérit.

Une célébration intense

Après un moment de prière avec le groupe de la Miséricorde, la messe solennelle du Sacré Coeur, présidée par Monseigneur Léonard, a uni les coeurs dans le mouvement d'amour de Jésus.

En commentant la deuxième lecture,

Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ;
restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour.
Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles
quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…
Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance :
l’amour du Christ.
Alors vous serez comblés
jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu. Ep 3, 14-19

Mgr Léonard a fait le lien avec l'épitre aux colossiens : en Jésus habite corporellement toute la plénitude de la divinité (Col 2,9)

Et donc, dans ce Coeur de Jésus, habite toute la divinité. En le contemplant, en cherchant à mieux le connaître, nous entrons dasn la plénitude de Dieu.

L'évangile (Jean 19, 31-37) décrivait le moment où un soldat perce avec sa lance le Coeur de Jésus. Que ce Coeur soit transpercé, nous a fait comprendre Mgr Léonard, est signe qu'il y a quelque chose qui ne va pas entre l'humanité et Dieu. Et en regardant ce Coeur, nous prenons conscience de notre péché, de nos misères. Cependant, la réponse de Dieu est l'amour:l'Eau et le Sang qui sortent du Coeur de Jésus, c'est le baptême (Eau) et l'eucharistie (Sang). Et donc, le même lieu, signe de notre péché, est le lieu de notre guérison. Quel Dieu d'amour !!! N'hésitons pas à nous laisser guérir par Lui, à nous laisser aimer par Lui.